Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

jeudi 20 septembre 2012 | Par Romain Jammes

Le 30 septembre, venez manifester à Paris pour un référendum sur le TSCG !

Affiche de la manifestation du dimanche 30 septembre

Le Traité européen proposé par Hollande et son gouvernement nous emmène dans
un mur certain. Il contraint les pays à l’austérité perpétuelle à travers un processus toujours
plus autoritaire.

 

Une grande manifestation nationale est organisée à Paris le 30 septembre. Des
citoyens de toute la France vont se rassembler ce jour pour demander un référendum.
Participez au départ collectif ! Information et réservation : lepartidegauche31@free.fr

Que contient ce traité ?

TSCG signifie Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance. Autrement dit, il
définit comment les États de l’Union européenne vont s’accorder pour imposer une politique
inique contre le peuple et au profit du système financier.

Une austérité sans égale

  • Limitation du déficit structurel à 0,5 % (la règle d’or de Sarkozy, en pire). Cela
    voudrait dire 50 milliards d’euros d’économie en 2012 (soit le budget de l’Éducation nationale).
  • Obligation de réduire la dette de 5 % tous les ans si elle est jugée excessive.
  • Renforcement du moins-disant social et de la compétitivité à tout prix.

Un traité autoritaire

  • Calendrier et politique budgétaire imposée par la Commission européenne et
    les autres États signataires.
  • Déclenchement d’un mécanisme de correction puis de sanctions allant jusqu’à
    0,1 % du PIB.
  • Contrôle des budgets, des emprunts et des grandes politiques économiques par
    la Commission européenne et les États signataires, avant même le vote au parlement. C’est
    l’abandon de la souveraineté budgétaire.
  • Instauration d’un climat de suspicion et de méfiance entre les États, se surveillant
    les uns les autres et pouvant porter plainte les uns contre les autres. On est loin de l’Europe
    solidaire.

Un traité renégocié par Hollande ?

Le traité n’a pas bougé d’une virgule depuis que N. Sarkozy l’a rédigé avec A. Merkel.
Hollande s’est attribué un pacte de croissance déjà prévu et qui ne fera pas longtemps illusion.
Il ne concerne que 1 % du PIB de l’Union européenne. Ce n’est pas comme cela qu’on relance
l’économie !

Catégories Evénements, Opinions