Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

lundi 10 décembre 2012 | Par Matthias de Lozzo

Vivent les temps austères !

Dessin d’un bonnet de Noël serré par une ceinture

Le Père Noël et ses lutins débarqueront au marché Cristal de Toulouse le samedi 15 décembre avant de se rendre le dimanche 16 au marché de Saouzelong. Victimes de l’austérité gouvernementale, c’est la hotte vide et le cœur gros que le vieil homme et ses compagnons inviteront les passants au théâtre du Grand Capital à assister à la représentation de « Y aura-t-il des pâtes à Noël ? ». Cette pièce est inspirée de faits réels écrits par le duo Hollande-Ayrault que la comédie de boulevard « Le changement, c’est maintenant » a fait connaître au printemps dernier.

 

Action décalée et enjouée du Parti de gauche 31, « Le Père Noël, une victime de l’austérité » entend interpeller les passants sur la réalité de la crise en ces temps de fête et sur les remèdes austères prescrits par le gouvernement PS-EELV. Comment ? En usant d’une communication visuelle percutante, de chants de Noël caustiques et de militants pleins d’énergie !

 

Période marquée par des retrouvailles en famille autour de bons repas et d’échange de présents, Noël compte cette année 40 % de Français déclarant devoir réduire leur budget cadeaux (Étude Lightspeed Research). Onze millions de Français et près d’un quart des jeunes vivent sous le seuil de pauvreté, et Pôle Emploi vient de passer la barre des 5,2 millions d’inscrits. Les minimas sociaux n’ont pas eu droit à une miette d’augmentation et contraignent des millions de personnes à vivre avec moins de 500 € par mois. Les salaires stagnent et le coût de la vie augmente.

 

Oui, les fêtes de fin d’année ne seront pas fastueuses pour tous et le gouvernement Ayrault, courbant l’échine devant les banques et le MEDEF depuis sept mois déjà, ne donne guère de gage sur un temps des cerises à venir et autres jours heureux !

 

Il est temps de sortir de cette austérité funeste et de montrer qu’une autre gauche est possible, une gauche qui saurait répondre à l’impasse capitaliste et œuvrerait pour une politique de l’Humain d’abord. Une gauche pour qui même à Noël, on lâche rien !

Catégories Evénements, Vie du parti