Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

mardi 18 février 2014 | Par Front de Gauche 31 — Ensemble, GU, PCF, PCOF, PG.

Déclaration du Front de Gauche 31

2013-02-13-Visu-carré-manif-1er-mars-2014-03

L’UD CGT31 a convoqué l’ensemble des composantes du mouvement social du département (syndicats, partis, associations) le 27 janvier puis le 6 février dernier. Cette proposition vient après diverses initiatives organisées par les syndicats, souvent CGT, FSU, Solidaires, parfois FO sous forme de grèves et de manifestations. Le Front de gauche a pour sa part organisé plusieurs manifestions nationales, la dernière en date le 1er décembre 2013 pour une révolution fiscale.
 
Aujourd’hui, à l’appel de la CGT, s’ouvre la possibilité de mobilisations communes. C’est urgent ! Depuis la mise en place du gouvernement Ayrault, le rapport de force n’a cessé de se dégrader. Hollande n’a jamais manqué d’afficher sa fermeté à l’encontre des salariés et des syndicats qui luttent. Il a sacrifié la retraite à 60 ans, à l’encontre de ces promesses de campagne, a refusé l’amnistie des syndicalistes, et ne fait rien alors que se multiplient les plans sociaux et les licenciements dans notre département comme dans tout le pays.
 
Dans le même temps, le gouvernement recule face à chaque offensive patronale ou réactionnaire. Le MEDEF qui a bien conscience des rapports de force, s’attaque au démantèlement de la sécurité sociale. La droite totalement divisée se refait une santé sur les renoncements du gouvernement. Ses mobilisations nourrissent les prétentions du MEDEF. Il faut donc réagir. Construisons ensemble un rapport de force pour l’emploi et le pouvoir d’achat, contre les suppressions d’emplois et les licenciements décidés par le grand patronat pour financer leurs actionnaires, contre la politique austéritaire du gouvernement et contre les offensives réactionnaires. Ces deux combats n’en font qu’un.
 
Lors de nos rencontres, les organisations syndicales ont proposé un calendrier de mobilisation dont la première étape fut le 6 février, journée de grève et de manifestations, qui constitue une première étape encourageante. D’autres initiatives sont d’ores et déjà prévues :

  • Le 24 février pour une conférence autour du coût et surcoût du capital.
  • Le 1er mars pour une nouvelle journée de manifestation pour une autre répartition des richesses et contre le coût du capital.

D’autres dates sont en cours de discussion. Ces initiatives sont salutaires. Nous sommes déterminés à nous mobiliser largement pour y contribuer. Nous invitons l’ensemble de la gauche qui ne se retrouve pas dans les choix gouvernementaux à y participer et plus largement tout le monde du travail et de la création pour refuser, en lien avec les entreprises en lutte, les plans de licenciements ou de suppressions d’emplois qui se succèdent dans la département ou nationalement. Nous pensons nécessaire que se multiplie ce type d’initiative. L’heure est grave, et la réalisation d’un front large et unitaire est indispensable pour la construction d’une alternative à gauche.
 

— Front de Gauche 31 (Ensemble, GU, PCF, PCOF, PG)

Catégories Autres, Evénements