Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

mardi 6 mai 2014 | Par le Parti de Gauche 31

Bubblies : c’est qui le king maintenant ?

Après l’affaire Laguiole, commune qui s’est vu condamnée suite à la plainte d’un fabriquant de couteaux étrangers portant son nom, c’est autour du groupe de rock toulousain Bubblies de faire face à l’absurdité des règles du libéralisme mondialisé.

 
En effet, l’éditeur King.com, auteur de jeux en ligne tels que Candy Crush, a lancé une procédure juridique dans le but de faire changer le nom du groupe. Pourtant, ce dernier a commencé son activité dans les années 90 et a déposé son nom en 2000, bien avant la création de l’éditeur et de sa série Bubble Saga.
 
Récemment côté en bourse, la stratégie de King.com est d’écraser tout obstacle à son développement. Face à un modeste groupe français, militant du libre et du partage, l’affrontement avait tout du pot de fer contre le pot de verre.
 
Mais devant la mobilisation des internautes, l’éditeur a annulé la procédure ce 5 mai 2014. Le Parti de Gauche félicite le groupe Bubblies et les internautes qui se sont mobilisés. Il condamne cette volonté hégémonique et ces règles absurdes qui conduisent à des affaires comme celle-ci ou celle de Laguiole il y a quelques semaines. Le projet de Grand Marché transatlantique (traité en négociation entre les USA et l’Union européenne) risque de favoriser encore ce genre de démarches, y compris contre les États et collectivités territoriales, au profit des grandes firmes multinationales et des marchés financiers.

Catégories Communiqués