Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

mardi 8 juillet 2014 | Par le Parti de gauche 31

Arrêté anti-prostitution à Toulouse : cacher le problème ne résout rien !

Jean-Luc Moudenc a signé ce lundi 7 juillet un arrêté anti-prostitution sur Toulouse. Le Parti de Gauche toulousain dénonce une mesure qui consiste à cacher un phénomène plutôt qu’à le résoudre.

 
Pour le Parti de Gauche, la prostitution est un système esclavagiste issu essentiellement de la traite d’êtres humains et organisé par des réseaux proxénètes. Les personnes prostituées sont victimes d’un système qui les enferment dans une violence inouïe et quotidienne. 
 
À travers cet arrêté, la municipalité réduit la question de la prostitution à un problème de voisinage. Elle cherche à pénaliser le racolage plutôt qu’à venir en aide aux personnes concernées pour endiguer le phénomène. De son aveu même, elle souhaite uniquement « que les prostituées s’éparpillent » (lien).
 
Le Parti de Gauche toulousain réaffirme à l’échelle nationale, comme locale, sa position abolitionniste. Pour nous, la solution réside dans la chasse au proxénétisme, la pénalisation du client, et la mise en place de mesures sociales pour venir en aides en personnes prostituées (logements, formations, papiers,…) pour les extraire de ce milieu.

Catégories Communiqués