Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

jeudi 2 octobre 2014 | Par Manuel Bompard et Annie Ertz

Avec les précaires en colère !

019

Ce mercredi 1er octobre, des chômeurs, intérimaires, intermittents, salariés du public et du privé, retraités ou encore étudiants, ont occupé le pôle emploi de la place Occitane à Toulouse.

 

Il s’agit de poursuivre la lutte contre l’accord UNEDIC du 22 mars dernier qui est rentré officiellement en application ce mercredi et qui va aggraver encore les conditions de vie de milliers de citoyens frappé par la précarité. Cette convention prévoit notamment le durcissement du délai de carence entre le salaire et le début de l’indemnisation, précarisant encore un peu plus ceux qui le sont déjà.

 

Il s’agit aussi de refuser la stigmatisation au moment où le ministre du travail prétend renforcer le contrôle des chômeurs, alors que rien n’est fait pour s’attaquer aux fraudes des grandes entreprises françaises sur le paiement des cotisations sociales, qui coutent plus de 20 milliards d’euros par an.

 

Il s’agit enfin de refuser ces politiques d’austérité qui frappent toujours les plus modestes, alors que notre pays n’a jamais été aussi riche de son histoire.

 

Les militant-e-s du Parti de Gauche 31 étaient présents ce mercredi aux côtés de ces citoyens mobilisés et leur apportent leur soutien. Il faut abroger cet accord injuste, et exiger la négociation d’une nouvelle convention Unedic permettant une meilleure indemnisation des demandeurs d’emploi et l’ouverture des droits à la protection chômage dès le premier mois de travail. Il faut en finir avec les radiations, les refus d’allocations et les dispositifs de contrôle social des chômeurs.

Catégories Evénements