Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

jeudi 10 septembre 2015 | Par PG31

Lettre ouverte à Jean-Luc Moudenc

Toulouse, le 9 septembre 2015

 

Objet : pour les réfugiés, que faites-vous ?

 

Monsieur le Maire de Toulouse ,

Monsieur le Président de Toulouse Métropole,

 

Nous nous adressons aujourd’hui à vous car vous administrez à la fois l’une des plus grandes villes de France et une grande agglomération. Vous avez donc les moyens d’agir sur cette question qui nous préoccupe toutes et tous : celle des réfugiés.

 

Nous savons qu’il faut bien sûr s’attaquer d’abord aux causes de cette situation : les guerres et les conflits dans le monde, le soutien aux dictateurs, la dislocation des États, les politiques économiques du FMI et des multinationales qui affament les populations et poussent à l’exil.

 

Mais nous pensons aussi qu’il appartient aux responsables politiques de faire preuve de responsabilité et d’assumer les conséquences des politiques menées. Les décisions de votre ami Nicolas Sarkozy en Libye, tout comme celles de François Hollande en Syrie, leurs complicités avec le régime du président turc qui s’attaque aux populations kurdes, adversaires sans relâche de Daesh, ne sont pas totalement étrangères à la situation terrible que nous vivons.

 

Vous ne pouvez donc pas déclarer, comme vous l’avez fait récemment dans la presse locale, que « vous refusez de vous engager, qu’il ne faut pas prendre d’initiatives isolées et que c’est à la communauté internationale de se coordonner ». Un peu léger et un peu facile.

 

Il y a quelques jours, Ada Colau, Maire de Barcelone, a fait la proposition de mettre en place un réseau des villes solidaires. Pourquoi ne pas y répondre positivement, sortir ainsi de l’isolement et construire des réponses collectives au problème des réfugiés ?

 

Vous pourriez également organiser la solidarité des habitants de notre agglomération en ouvrant, comme à Barcelone, un registre des volontaires pour accueillir des familles réfugiées. Vous feriez ainsi vivre les valeurs de l’humanisme chrétien dont vous vous revendiquez puisque votre ami François (Le Pape, nous précisons) demande désormais à chaque paroisse d’accueillir une famille. Vous pensez bien qu’à l’échelle de Toulouse et de son agglomération, cela ferait même plusieurs familles…

 

Enfin, au vu les difficultés sociales qui frappent notre agglomération, la seule solidarité individuelle ne peut suffire. N’est-il pas de temps de mettre à disposition les 3.000 logements institutionnels et publics vides sur notre territoire que réclament depuis plusieurs années les associations qui luttent contre le mal-logement ?

 

Ainsi, notre belle région serait à la hauteur des principes républicains de solidarité et de fraternité qui lui sont chers. Ces principes qui, il y a 75 ans, avaient vu Toulouse accueillir des dizaines de milliers de réfugiés espagnols fuyant, eux aussi, le fascisme et la barbarie.

 

Soyons à la hauteur, soyez à la hauteur.

 

En attendant votre réponse,

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Maire, nos salutations respectueuses, mais exigeantes et vigilantes.

 

Le Parti de Gauche 31

Catégories Prises de position