Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

lundi 4 avril 2016 | Par

Caddies, lobbies…et groupies.

meric

Un accord-cadre a été signé, le 31 mars 2016, à la préfecture entre le promoteur de Val Tolosa (Unibail-Rodamco), le président du conseil départemental, le maire de Plaisance du Touch, le préfet de région, le président de la chambre d’agriculture, le vice-président de la CCI, le directeur du pôle emploi et le médiateur désigné par l’Elysée.

Le projet, conclu dans cet accord cadre sans y inviter les associations, apporte quelques « améliorations »:

  • ajout de 2000 m2 de commerces de circuits courts et bio.
  • un  cinéma multiplex de 10 salles avec 2500 places et d’une médiathèque privée  intégrée au cinéma.
  • un jardin pédagogique d’un hectare verra le jour dans un parc de 8 hectares, d’où une augmentation de la surface totale.
  • l’installation de 60 000 m2 de panneaux photovoltaïques, sur les toitures et sur le parking du centre commercial, qui couvriraient l’équivalent de la consommation en électricité de Val Tolosa.

A l’instar de la loi travail, quelques retouches, même allant dans le bon sens, devraient-elles suffire à faire basculer les récalcitrants dans l’approbation du projet dont l’accord cadre est annoncé en grandes pompes. En parlant de pompes, la brosse à reluire est sorti du placard par le premier a avoir fait la bascule, notre président du département qui quitte ainsi le camp des opposants pour bientôt pousser le caddie conjointement avec le maire PS de Plaisance du Touch à Val Tolosa.

meric

Amélioré ou pas, le fond du désaccord reste identique, à savoir la destruction d’une zone humide pour un projet totalement inutile satisfaisant quelques lobbies mal inspirés.

Le PG31 renouvelle son soutien au collectif Val Tolosa toujours déterminé malgré la trahison de nos élus. Qui a dit « une de plus « ?

Catégories Actualités, Communiqués, Prises de position