Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

lundi 28 novembre 2016 | Par

Val Tolosa : Déploiement quasi militaire pour « protéger » un déboisement illégal

Communiqué de NON à Val Tolosa, collectif citoyen contre le projet de MÉGA centre commercial de Plaisance-du-Touch, 24.11.2016

Hier matin c’est un dispositif impressionnant qui s’est déployé sur le plateau de la Ménude pour détruire les rares espèces naturelles protégées qui avaient survécu aux coups de boutoir du promoteur Unibail.

L’objectif : raser le bois qui entrave la construction de la route départementale d’accès au futur méga centre commercial Val Tolosa.

Les autorisations administratives sont annulées les unes après les autres par les tribunaux. Le terrain du projet est maintenant clairement déclaré non constructible dans le ScOT de l’agglomération Toulousaine. L’ autorisation commerciale délivrée il y a presque dix ans est de plus en plus fragile. Toutes ces raisons, ainsi que la mobilisation toujours aussi forte des citoyens, poussent le maire de Plaisance-du-Touch à tenter un passage en force pour le compte du promoteur.

Alors que le conseil municipal doit délibérer ce soir sur la cession des routes départementales à la commune, il décide de forcer l’allure dans les travaux de construction d’une route qui n’est qu’un accès à un projet privé et démesuré uniquement justifié par le centre commercial.

Pour ce faire, une armée de vigiles est appelée en renfort et une barrière infranchissable de rouleaux de barbelés « concertina » à usage militaire est installée. Des méthodes qui nous rappellent avec angoisse de très mauvais souvenirs dans la région.

Fallait-il vraiment cette débauche de moyens pour protéger les énormes engins de destruction contre des manifestants non violents qui avaient abandonné le terrain après les violences subies ?

Les provocations n’ont que trop duré. Il faut que les lois et l’intérêt général soient maintenant respectés.

En réaction à ces graves incidents, ainsi que pour dénoncer l’illégalité du second permis de construire délivré malgré tout par le maire, le collectif « Non à Val Tolosa » organise le Samedi 17 décembre une grande marche citoyenne vers la préfecture de Toulouse.

Elle partira de Plaisance du Touch et a pour objectif de faire prendre conscience des manquements graves des autorités et élus sur un ton léger et humoristique.

Catégories Communiqués