Bienvenue sur le site du Parti de Gauche en Haute-Garonne.

Prises de position

Lettre ouverte à Jean-Luc Moudenc

Toulouse, le 9 septembre 2015

 

Objet : pour les réfugiés, que faites-vous ?

 

Monsieur le Maire de Toulouse ,

Monsieur le Président de Toulouse Métropole,

 

Nous nous adressons aujourd’hui à vous car vous administrez à la fois l’une des plus grandes villes de France et une grande agglomération. Vous avez donc les moyens d’agir sur cette question qui nous préoccupe toutes et tous : celle des réfugiés.

  Lire la suite

tract_loi_renseignement

Refusons le projet de loi renseignement

Rassemblement contre le projet de loi renseignement

LUNDI 4 MAI 2015, À PARTIR DE 18H30

Square Charles De Gaulle (Métro Capitole) à Toulouse

 

Le 5 mai, les députés sont appelés à voter le projet de loi renseignement. Les débats ont eu lieu du 13 au 16 avril dans le cadre de la procédure d’urgence. A l’issue de cet examen, le texte soumis au vote consacre un dispositif liberticide, qui expose tous les citoyens à la surveillance des services de renseignement, quasiment sans contrôle, et met en danger toutes les mobilisations sociales et politiques.

  • Légalisation massive des pratiques illégales des services de renseignement, permettant une surveillance large et très intrusive pour la vie privée des citoyens.
  • Extension du champ d’action du renseignement intérieur et extérieur, y compris dans des objectifs sans aucun lien avec le terrorisme.
  • Collecte généralisée des données sur Internet, traitées par des algorithmes.
  • Surveillance sans aucun contrôle des communications qui passent par l’étranger, alors que de très nombreux serveurs utilisés par des Français sont installés à l’étranger.
  • Conservation très longue des données collectées.
  • Contrôle des services de renseignement aux seules mains du pouvoir politique (premier ministre), avec avis consultatif d’une commission.

La communication gouvernementale ne doit pas nous tromper : en fait d’encadrement, ce projet entérine les pratiques illégales des services et met en place, dans de vastes domaines de la vie sociale, des méthodes de surveillance lourdement intrusives. Le texte donne aux services de renseignement des moyens de surveillance généralisée comparables à ceux de la NSA dénoncés par Edward Snowden, sans garantie pour les libertés individuelles et le respect de la vie privée.

 

Tous les citoyens sont concernés : ce projet qui assoit encore davantage la criminalisation de l’action syndicale ou sociale est une menace pour les libertés politiques et les mobilisations à venir. La liberté et la sûreté, droits naturels et imprescriptibles reconnus par la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen sont en péril.

 

Citoyens et parlementaires doivent refuser ce simulacre de débat et exiger une discussion démocratique protégeant chacun contre les dérives d’une société de surveillance et assurant un contrôle strict et indépendant de l’activité des services de renseignement.

 

L’Observatoire des libertés et du numérique (OLN) vous appelle à amplifier le mouvement de contestation actuel contre ce projet de loi, en nous rassemblant nombreux comme partout en France le lundi 4 mai 2015, à partir de 18H30, Square Charles De Gaulle à Toulouse.

 

Appel soutenu par : 

Syndicat de la magistrature, FSU 31, SUD informatique commerces et services 31, Actup Sud-ouest, ATTAC, Collectif d’Entraide et D’Innovation Sociale, Collectif Palestine Libre, Genepi, Groupement Pour la défense du travail Social, LDH, Strass, Alternative Libertaire, Europe Ecologie – Les Verts Toulouse, Nouveau Parti Anticapitaliste 31, Parti de Gauche 31, Parti Pirate,…

 


tract_loi_renseignement
tract_loi_renseignement-page-002

page1

Construisons l’alternative citoyenne

Retrouvez notre dernier tract !

Lire la suite

Droit_au_Logement_pour_tous

La lutte paie pour le droit au logement !

Si la trêve hivernale touche à sa fin, ce n’est pas pour autant la fin des problèmes de droit au logement. Les hébergements d’urgence installés au Gymnase Montané devaient fermés cette semaine sans proposer de solution d’hébergements à plus de 20 sans-abris concernés. Avec l’association Droit Au logement, une dizaine d’entre eux ont refusé de quitter les lieux et ont exigé que la Mairie applique la loi en matière de continuité d’hébergement.

 

Après 3 jours de mobilisation, ces personnes ont toutes obtenu des solutions d’hébergement. Le Parti de Gauche 31 partage la joie de toutes celles et ceux qui ont participé à cette mobilisation victorieuse. Nous regrettons cependant qu’il faille, encore aujourd’hui, se mobiliser pour garantir l’application d’un droit.

 

Le Parti de Gauche est aux côté de celles et ceux qui luttent pour l’application du droit au logement. De nombreuses solutions existent, à l’échelle locale, à commencer par la réquisition des nombreux logements vides (plus de 15 000 selon l’INSEE) que le Maire a autorité à demander.

lgv_16

LGV Bordeaux-Toulouse : les arguments des citoyens mobilisés contre le projet ont été retenus !

La commission d’enquête publique relative au projet de Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax vient d’émettre un avis défavorable. Les motifs retenus par la commission contre la déclaration d’utilité publique de ce projet sont exactement les mêmes que ceux portés par les citoyens mobilisés contre ce grand projet inutile et défendus dans les contributions déposées par le Parti de Gauche et EELV dans le cadre de l’enquête publique. Plutôt que la LGV à 10 milliards d’euros pour quelques-uns, nous y affirmions le choix du train pour tous.

  Lire la suite

A Sivens, la démocratie doit avoir le dernier mot

Le Parti de Gauche dénonce la stratégie de la tension installée par la FNSEA autour de la zone de Sivens. Le syndicat agricole par ces actions s’éloigne de sa vocation et prend ainsi le risque de provoquer des incidents graves et un nouveau drame. Les élu-e-s locaux et nationaux, qui par leurs déclarations échauffent les esprits à des fins électoralistes, se conduisent d’une manière irresponsable.

Lire la suite

p_a_l_e_s_t_i_n_e_by_free_palestine

Solidarité avec les militants de la campagne BDS

Des militants de la campagne « Boycott Désinvestissement Sanction » (BDS) ont été agressés à Auchan/Gramont le 17 janvier dernier. Le commando d’agresseurs a été identifié comme étant composé de membres de l’extrême droite israélienne.

Lire la suite

Déclaration du PG31 sur les élections départementales

Contrairement à ce qui est indiqué dans la Dépêche du Midi du 20 décembre, il n’existe aucun « accord entre le PCF et des comités locaux du Parti de Gauche » pour les prochaines élections départementales. Nous estimons en effet qu’il est temps d’en finir avec les accords politiciens sans contenu qui se font loin des citoyennes et des citoyens de notre pays.

Lire la suite

Ligne à Grande Vitesse « Toulouse-Bordeaux », pour nous c’est non !

L’enquête publique concernant la LGV Bordeaux-Toulouse est en cours. Le Parti de Gauche dénonce les incohérences dans lesquelles avance ce projet. Si un raccordement rapide par le train est nécessaire pour notre région afin de réduire le recours au transport aérien, celui-ci ne peut se faire dans des conditions qui mettent en péril les principes du service public, de la planification écologique et de l’égalité entre les citoyens. Lire la suite

manif rectorat empalot

Empalot doit rester en Zone d’Education Prioritaire

Ce Mercredi 3 décembre avait lieu un nouveau rassemblement de mobilisation autour de la sortie des 5 écoles d’Empalot des Réseaux d’Education Prioritaires (REP). Cette sortie s’explique par la refondation des réseaux. Désormais c’est à partir des collèges et lycées que sont définit les REP. Les écoles du premier degré (Maternelle et Primaire) ne dépendant pas de collèges en REP ne le sont donc plus. Lire la suite