Catégories
General Prises de position

Congo-Brazzaville : le ministre a pu rencontrer les entrepreneurs

À seulement un mois après son entrée au nouveau gouvernement congolais, le ministre de la promotion de la partenariat privé-public Denis Christel Sassou Nguesso, est entré dans l’action ministérielle. En effet, selon le journal de l’Afrique, le 18 juin dernier, le ministre a pris la parole concernant la promotion du partenariat privé-public, qui est l’un des dossiers majeurs de son portefeuille ministériel.

Le ministre invite des opérateurs étrangers et nationaux à diversifier leurs investissements

Denis Christel Sassou Nguesso a invité les différents acteurs dans le secteur et les opérateurs économiques étrangers et nationaux à miser sur la diversification de leurs investissements au Congo-Brazzaville, lors de sa prise de contact avec les investisseurs du pays. Il est important de mentionner que le pays reste largement dépendant économiquement du pétrole.

Le ministre a assuré que le partenariat et la coopération seront au cœur de ses engagements en invitant les entreprises d’aller plus loin dans leurs investissements en misant plus sur la diversification des activités. Il apparaît actuellement que les collaborations public-privé s’imposent aussi bien pour participer à rendre l’économie du pays beaucoup plus résiliente, que dans le cadre de la performance de notre administration publique. Il est essentiel de mentionner que les déséquilibres macro-économiques obligent le gouvernement d’agir autrement.

Assurer la protection des investisseurs au Congo 

En outre, le ministre a tenu à assurer que parmi les priorités du ministère est de travailler afin de garantir la protection des différents investissements dans le pays. L’une des missions du ministère est de mettre en place un cadre juridique en relation avec le marché, ainsi que le partenariat privé-public, assurant ainsi la protection des investissements dans les deux Congo.

Par ailleurs, par l’intermédiaire de la stratégie de Coopération CG, le gouvernement pourrait soutenir les acteurs du secteur privé national en les intégrant dans les collaborations privé-public.