Catégories
General

Congo : la traditionnelle rumba du pays sera inscrite au patrimoine culturel de l’humanité

Selon le journal de l’Afrique, dans les mois qui viennent, la rumba congolaise serait inscrite à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La demande conjointe des deux Congo, la République démocratique du Congo et de la République du Congo afin d’inscrire la rumba sera examinée en décembre 2021, durant la conférence intergouvernementale dans la capitale sri lankaise.

La demande de candidature afin d’inscrire la Rumba au patrimoine culturel de l’humanité

D’après les dernières actualités révélées, les comités scientifiques des deux Congo œuvrent ces dernières années afin d’assurer l’aboutissement du dossier. Ils continuent de travailler avec les campagnes de sensibilisation et d’information aussi bien du public que des différentes institutions internationales et nationales.

Certainement, le dossier déposé par les deux Congo pourrait retenir l’attention de l’équipe d’examinateurs de l’organisme des Nations unies. Ainsi, au terme de la conférence intergouvernementale qui a eu lieu dans la capitale sri lankaise, la rumba congolaise pourrait devenir patrimoine culturel de l’humanité. Cette nomination ne sera pas par pur conformisme ou par un acte de générosité à son égard. En effet, l’inscription au patrimoine culturel serait aussi une forme de reconnaissance de l’apport inconditionnel des deux Congo, à l’évolution historique de ce genre de musique ainsi qu’à l’épanouissement à travers le monde.

L’histoire de la rumba

Selon l’histoire des origines de la rumba congolaise, il s’est établi davantage durant la traite négrière, des millions d’Africains sont arrivés en Amérique ramenant avec eux une bonne partie de leur culture notamment leurs musiques et leurs pratiques religieuses. 

Ces différentes pratiques ont permis de rythmer l’existence quotidienne des déportés outre atlantique. Parmi ces rythmes, on peut citer la célèbre danse de nombril qu’on pratiqué au niveau du royaume Kongo, la Nkumba.

Les historiens et autres musicologues, ont assuré que la rumba originaire des deux Congo a longtemps voyagé à travers les continents. En effet, en arrivant à Cuba, la danse congolaise Nkumba est rebaptisée la Rumba selon la phonétique espagnole. Ce n’est qu’en 1930, que la rumba a enregistré un rayonnement international en Europe et en Amérique.