Catégories
General

Congo : les citoyens congolais célèbrent la journée nationale de l’arbre

Le 6 novembre dernier, les congolais ont pu célébrer pour la 35e journée nationale de l’arbre. Cette journée, qui a été instituée depuis 1986, consiste à encourager les citoyens des deux Congo à planter et à préserver les arbres d’essence forestière ou fruitière. 

La journée nationale de l’arbre au Congo 

La mise en place de cette journée nationale de l’arbre au Congo a été une initiative de l’Unité d’afforestation industrielle du pays visant à reverdir ou de verdir les espaces, tout en luttant contre le réchauffement climatique causé par les changements climatiques. Depuis, le pays est devenu l’un des leaders en matière d’afforestation, grâce au plus grand succès enregistré par la technique de bouturage.

Cette initiative était quasiment inédite dans la région, en 1986. Ainsi, le Congo est devenu l’un des premiers pays du continent africain à avoir mis en place un tel acte concret, tandis qu’aucun pays n’a pensé au rôle que pourrait jouer l’arbre dans la régulation des changements climatiques. À cette époque, les différentes questions portant sur la conservation de l’environnement et la protection des forêts ne constituaient pas de priorité ni pour le continent africain ni à la communauté internationale.

La COP 26 

En écosse durant la COP26, les différents dirigeants du monde se sont engagés à lutter contre la déforestation en éradiquant ces pratiques d’ici 2030. Parmi les engagements clé pris durant cette conférence, on peut citer la conservation des forêts, ainsi que les écosystèmes terrestres tout en veillant sur l’accélération de leur restauration.

Selon les médias, l’accord qui a été mis en place durant la COP26 prévoit aussi la promotion de la consommation et de la production durable de différents produits de base qui n’entraînent ni la dégradation des terres ni la déforestation, tout en veillant à réduire la vulnérabilité des communautés vivant dans ces territoires.

Dans ce cadre, le Congo lance le projet de reforestation de 40 000 hectares en vue de créer un puits de carbone, durant la 35e édition de la Journée de l’arbre. Afin de consulter les nouveautés concernant ce projet, vous pouvez consulter ce site web.