Catégories
General

Congo : les raisons de la défiance de la lutte contre la propagation du Coronavirus dans le pays

Tandis que le gouvernement congolais a annoncé son souhait de renforcer la lutte contre le Coronavirus en intensifiant la campagne de vaccination, les citoyens qui sont affaiblis sur le plan économique et social, ont des avis divisés.

La lutte contre le Coronavirus au Congo 

Face à la propagation du Covid-19, les autorités congolaises ont décidé de reconduire l’état d’urgence en renforçant les mesures sanitaires durant la semaine dernière, et ce, pour la 26e fois depuis le début de l’expansion de la maladie virale dans le pays en mars 2020. 

Après les étudiants de l’université publique, les fonctionnaires ainsi que le personnel de santé, c’est le tour des chauffeurs de taxi et de bus ainsi que les commerçants congolais de se faire obligatoirement vacciner contre le Coronavirus, d’ici la fin du mois d’octobre.

D’après le journal de l’Afrique, ces mesures mises en place par les membres de la coordination nationale de gestion du Covid-19 font suite au constat selon lequel un grand nombre de personnes font preuve de défiance envers la vaccination, et ce, depuis le lancement de la campagne en avril 2021.

Le gouvernement congolais espère atteindre une couverture vaccinale de plus de 60 % de la population afin de pouvoir accéder à l’immunité collective dans le pays. Selon les derniers chiffres révélés par le ministère de la Santé, la couverture vaccinale n’a pu atteindre que 4 % depuis avril dernier. Par conséquent, il est important d’intensifier la vaccination en obligeant les chauffeurs de bus, de taxi et autres moyens de transport en commun ainsi que les commerçants dans les marchés domaniaux de se faire vacciner avant le 31 octobre 2021. Certes, le gouvernement congolais n’a pas encore précisé quelles mesures seraient prises pour faire face aux éventuels récalcitrants, néanmoins le chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso a assuré à plusieurs reprises que la vaccination est la seule voie de salut en appelant les citoyens congolais à se faire vacciner massivement. 

Comment parvenir à convaincre les congolais ?

Le ministre de la Santé a affirmé que sur le plan mondial, la vaccination contre le Covid-19 constitue la pierre angulaire de la lutte contre une nouvelle propagation de la pandémie dans le monde. Ainsi, les deux Congo ne peuvent se placer en marge de cette dynamique mondiale. Pour ce faire, le pays dispose de plusieurs doses de vaccins contre le Coronavirus, essentiellement des laboratoires américains (Johnson & Johnson), laboratoires russes (Spoutnik) et des laboratoires chinois (Sinopharm). Toutefois, aucun de ces vaccins n’a pu parvenir à convaincre les citoyens congolais. Selon les experts, plusieurs facteurs cultuels, culturels et scientifiques pourraient expliquer ce comportement de réticence .

Vu les effets modérés de la maladie au Congo, une certaine défiance aux mesures barrières mises en place par le gouvernement.