Catégories
Autres

La chanteuse Mennel retire son voile, relançant le débat du port de voile en islam

La décision de la chanteuse Mennel d’enlever le voile a relancé de nouveau le débat portant sur le voile en France. Selon l’islamologue et philosophe, Razika Adnani, le port du voile n’est pas une obligation coranique.

Que disent les textes coraniques sur le port du voile ?

Il est important de mentionner que l’argument qui est le plus évoqué chez les fidèles qui défendent le port du voile, est que cette pratique est une recommandation incontournable de Allah pour toutes les femmes musulmanes. Selon ces adeptes, cette recommandation divine est mentionnée dans les textes coraniques. Toutefois, le voile qui est constitué de port d’un foulard au niveau de la tête n’existe dans les textes coraniques, puisque la chevelure des femmes musulmanes n’est nullement évoquée dans le livre saint en islam.

Néanmoins, pour défendre le port du voile, les fidèles n’hésitent pas à évoquer sourate An Nur, verset 31. Mais dans ce verset, aussi, les termes de tête ou de chevelure n’apparaissent pas dans le Coran.

Le terme qu’on trouve dans la sourate, est “djouyoub” qui signifie selon la traduction des savants en islam, poitrine alors que certains croient qu’il fait référence au col d’un vêtement. Selon cette explication, la sourate recommande aux femmes musulmanes de couvrir leur poitrine et non pas leur chevelure.

Les adeptes du port du voile s’appuient aussi sur le verset 59 de la sourate Al Ahzab. Le mot “djilbab” mentionné dans ce verset, indique une robe longue qui couvre tout le corps et non pas la tête.

Que doit porter une femme musulmane ?

Selon les savants en islam, le mot “hijab” est abordé uniquement dans sourate Al Ahzab, verset 53. D’après les commentateurs, ce verset demande aux amis et compagnons du Messager d’Allah (SAW) de ne s’adresser aux epouses du Prophète (SAW) que derrière un rideau.

En analysant ces versets, les hommes de la religion ont assuré que la chevelure des femmes faisait partie de ses atours de beauté. Alors que d’autres plus exigeants assurent que le visage, la voix et les mains de la femme font partie de sa beauté, c’est pour cette raison qu’elle doit les cacher du regard des hommes.

Par conséquent, le port du voile repose plus sur l’interprétation de chacun des textes coraniques.

Ce qui est important pour les femmes musulmanes, c’est qu’elles doivent porter le voile pour faire leurs prières obligatoires durant les horaires de prière adéquats.