Catégories
General

Le Congo confirme sa contribution au Forum américano-africain sur l’énergie

Selon le journal de l’Afrique, le gouvernement congolais a confirmé sa participation au rendez-vous des acteurs du secteur de l’énergie, en faisant partie des pays de l’Afrique centrale qui ont annoncé leur contribution dans le premier Forum américano-africain qui aura lieu à Houston les 9 et 10 décembre prochains.

La première édition de l’USAEF

Organisé par le comité américano-africain de la Chambre africaine de l’énergie en collaboration avec Energy Capital & Power, la première édition du Forum américano-africain vise à mettre en place un partenariat plus approfondi entre le continent africain et américain notamment en termes de politique énergétique en vue d’encourager un plus grand investissement américain dans les domaines de l’électricité, du gaz et du pétrole dans le continent africain.

Portant sur le thème “Nouveau avenir pour les investissements américains dans le domaine de l’énergie africain”, le forum qui devra avoir lieu à Houston durant les 9 et 10 décembre 2021, constituerait une occasion de promouvoir les possibilités d’investissement, de collaboration de d’obtention de licence dans différents pays africains auprès des entreprises et opérateurs financiers et des fournisseurs de services américains au nom d’acteurs des secteurs privé et public.

Les sujets qui seront évoqués durant le USAEF

Parmi les sujets qui constitueront le cœur des échanges durant ce forum, on peut citer, les avantages de la zone de libre-échang continentale en Afrique, la place qu’occupe le continent africain dans les chaînes d’approvisionnement énergétique mondiales, le stockage des minéraux et de l’énergie pour batteries, le gaz naturel comme étant l’un des combustibles les plus indispensables pour la réalisation d’une transition énergétique…

Plusieurs pays du continent africain ont confirmé leur participation à ce grand rendez-vous en plus des deux Congo, comme la Guinée équatoriale et le Tchad.

D’après le directeur principal de l’Energy Capital & Power, James Chester, la région centrale du continent africain détient la clé afin d’assurer le déblocage de la transition énergétique mutuelles aux Etats-Unis, ainsi qu’au niveau de tout le continent puisqu’elle abrite d’importantes richesses en ressources renouvelables et en minéraux.

Il a affirmé que son entreprise est honorée de confirmer la participation et la présence de plusieurs ministres de l’Énergie de pays africain qui pourraient témoigner des opportunités pour le soutien accru des autorités américaines et les investisseurs étrangers afin de faciliter les affaires sur leurs marchés respectifs.