Catégories
Événements General

Sénégal : la population se rassemble pour fêter Tabaski malgré la recrudescence des cas de Coronavirus

Selon le journal de l’Afrique, la population sénégalaise a préféré se rassembler afin de célébrer la fête de l’Aïd, bien que la pandémie a enregistré une flambée durant cette dernière période dans le pays. En effet, la Tabaski qui est le nom attribué à la fête religieuse de l’Aïd Al Adhha en Afrique de l’Ouest, est une fête très importante pour les sénégalais tout comme Noël chez les chrétiens. Plusieurs citoyens n’ont pas tenu compte des différentes recommandations annoncées par les autorités sénégalaises et ont préféré célébrer cette fête avec leur proche en se déplaçant d’une région à une autre.

La pandémie ne gâchera pas la fête de l’Aïd 

Malgré les derniers chiffres publiés dans les différents médias nationaux, indiquant la recrudescence des contaminations ainsi que les multiples appels à la prudence du gouvernement afin d’éviter une nouvelle propagation de la maladie virale, les sénégalais ont préféré se rassembler en famille afin de fêter la Tabaski. Les gares routières de la capitale sénégalaise étaient prises d’assaut.

Au niveau de la gare routière des Baux Maraîchers qui se trouve à l’est de Dakar, plusieurs taxis et minibus collectifs attendent les passagers afin de pouvoir les emmener aux quatre coins du pays. Babacar, un étudiant qui poursuit ses études à Dakar a affirmé, en montant dans l’un des vieux taxis, qu’il ne compte pas louper la fête de l’Aïd, l’une des plus importantes fêtes du calendrier musulman en restant tout seul chez lui, ça sera une occasion pour retrouver ses parents et les différents membres de sa famille.

Fatou aussi est de même avis que Babacar, c’est la fête et tous les sénégalais savent que faire la fête avec sa famille est très important. Malgré les multiples appels du gouvernement à limiter les déplacements, les citoyens ont préféré passer la fête de Tabaski en famille.

Pas de gel et pas de masque 

Certes, parmi les mesures sanitaires imposées par les autorités sénégalaises, on peut citer le port du masque dans les lieux publics, toutefois dans la gare routière des Baux Maraichers, tout comme dans les taxis et les bus, rares sont les personnes qui respectent ces mesures.Une équipe de jeunes volontaires n’hésitent pas à circuler entre les bus afin de sensibiliser le maximum de passagers, en leur donnant des bouteilles de gel et des masques pour se protéger. Consultez les dernières actualités sénégalaises en cliquant ici.