Catégories
General Opinions

Sénégal : les chercheurs agricoles de l’IRA souhaitent concevoir de nouvelles variétés de coton

Le coton fait partie de l’une des principales cultures de rente dans le pays. Néanmoins, le secteur a enregistré une importante de baisse de performances durant ces dernières années. C’est pour cette raison que le gouvernement essaie de déployer tous ses efforts afin de pouvoir relancer cette filière.

La relance de la filière du coton 

Constituant l’un des principales cultures de rente au Sénégal, la filière du coton a connu une baisse de performance dans le pays durant ces dernières années. Selon le journal de l’Afrique, afin de remédier à cette situation, des chercheurs agricoles travaillant au sein de l’Institut de recherches agricole de Tambacounda, œuvrent afin de développer de nouvelles variétés de coton. Ces dernières devront assurer l’amélioration de la qualité de la fibre cultiver, tout en renforçant la productivité du coton dans le pays.

Le directeur de l’antenne se trouvant dans l’Est du pays, Djibril Badiane, assure que cette démarche devrait permettre l’introduction de nouvelles semences plus résistantes aux parasites sur le marché sénégalais et dont la commercialisation est beaucoup plus facile.

Le chercheur affirme que la filière du coton est restée paralysée durant très longtemps. Il est important de mentionner que le coton est avant tout une culture qui assez parasitée qu’il est essentiel qu’il soit résistant aux activités des bioagresseurs afin de garantir une bonne productivité. La création de nouvelles variétés grâce à la recherche agricole permettra de booster cette culture au niveau de la région orientale du pays.

Introduction de nouvelles variétés de coton dans les champs sénégalais

L’institut de recherche agricole ISRA a annoncé l’introduction très prochainement d’une nouvelle variété de plant de coton dans les champs et exploitations sénégalaises. Il est important de rappeler que le dernier cultivar vulgarisé dans les champs au Sénégal a plus de 20 ans.

Au Sénégal, le coton est cultivé sur plus de 18 000 hectares et constitue le domaine de plus de 50 000 agriculteurs sénégalais. Le coton est le second produit de rente au Sénégal derrière l’arachide. L’exportation de ce produit permet de rapporter plusieurs millions de dollars soit plusieurs milliards de CFA pour le pays, selon le convertisseur dollar en CFA.